16 Juin 2014

Processus physiques du vent et des vagues

CFOSAT permettra de documenter en même temps et au même endroit, le vent, qui génère localement des vagues de vent, et la propagation de la houle d'endroits éloignés.

Ce sera un outil unique pour étudier les processus physiques tels que l'interaction de la forte foule avec les vagues de vent et la turbulence générée localement, la concentration d'énergie liée aux houles transverses à la mer de vent, potentiellement associées aux états dangereux de la mer. Ceci permettra aussi de caractériser la propagation de la houle et sa dissipation sur de longues distances sous des conditions de vent et de courants de surface variables.

En outre, grâce à sa configuration à multiple incidences, CFOSAT fournira des informations sur les ondulations courtes de surface (de l'ordre de quelques centimètres), vagues intermédiaires (quelques dizaines de centimètres à quelques mètres) et les longues vagues (quelques dizaines à quelques centaines de mètres). Les échanges d'énergie ont lieu entre ces diverses gammes de vagues, qui dépendent aussi de conditions externes telles que le courant de surface. Il y aura donc une opportunité unique d'étudier l'évolution dans le temps et l'espace des vagues à différentes échelles, en prenant en compte leur direction de propagation.

En plus du vent, d'autres paramètres sont retrouvés, l'âge des vagues, le spectre des grandes vagues et la profondeur de l'eau. Ils interviennent tous dans la fonction de transfert qui lie le vecteur de vent au for&ccedilage de la surface et dans la rugosité de surface.

Publié dans :