16 Juin 2014

Couches de glace polaires

La masse de la calotte glacière de l'Antarctique et le niveau moyen des océans sont des indicateurs importants du changement climatique. Les expéditions polaires sont limitées ce qui ne permet pas une surveillance régulière de la calotte.

La télédétection micro-onde est un moyen pratique de suivre les changements à long terme des propriétés de la totalité de la couche de glace de l'Antarctique.

Cependant, l'interprétation de la mesure de rétro-diffusion est difficile en raison du mélange de rétro-diffusions surfacique et volumique.

Grâce à sa configuration multi-incidences et multi-azimuts, CFOSAT apportera une meilleure connaissance des caractéristiques de la surface de la couche de glace et une meilleure estimation du changement du volume de glace. Ceci permettra, non seulement de corriger la hauteur des erreurs de pénétration, mais aussi de dériver la surface de glace et les caractéristiques des accumulations de neige (rugosité de la surface et taille des grains de glace). A noter que ceci s'applique à la glace de mer ainsi qu'aux couches de glace terrestre.

Grâce au diffusiomètre, l'orientation des sastrugi et la direction des vents catabatiques peuvent être cartographiées.

En effet, des études précédentes du diffusiomètre SEASAT montrent qu'une telle restitution est possible et est encore plus précise avec la bande Ku en raison de la plus faible pénétration qu'en bande C. Cette orientation des sastrugi est un paramètre important car, en raison de la polarisation de l'antenne du diffusiomètre, elle affecte fortement les observations de l'altimètre.

Cette orientation est aussi un paramètre climatique lié aux accumulations de neige et aux changements d'équilibre de masse de la surface.