14 Décembre 2018

CFOSAT : Premiers spectres de vagues pour l'instrument Swim

Le satellite CFOSAT a été lancé le 29 octobre. Les instruments français Swim et chinois Scat ont été mis en fonction quelques jours après. Les premières données acquises confirment la qualité de mesures instrumentales innovantes et inédites.

À la suite du lancement, CFOSAT a été progressivement mis en fonction conjointement par les équipes française et chinoise depuis le centre de contrôle de Xi’an. Les opérations de mise à poste se sont déroulées sans aucune anomalie sur une période de 10 jours. Dès le premier jour, la plateforme a été opérationnelle et les instruments sont passés en mode opérationnel dès le quatrième jour.

Les centres de mission à Pékin et Toulouse ont ainsi produit les premiers résultats scientifiques : spectres de vagues pour Swim et cartes des vents pour Scat dans des délais records pour des instruments innovants et un principe de mesure inédit. Les comparaisons des produits CFOSAT avec les prévisions marines existantes montrent déjà une grande cohérence.

La recette en vol se poursuit jusqu'au 17 décembre et sera suivie des opérations de calibration/validation des instruments jusqu'en mai 2019. A l'issue de cette période, le "hand-over" devra être prononcé, le satellite entrera alors en phase d'exploitation. Les données scientifiques et opérationnelles seront utilisées par les agences météorologiques et la communauté scientifique internationale.

Avec ses données inédites, CFOSAT amènera une contribution déterminante aux prévisions atmosphériques et océaniques et à la compréhension du changement climatique.

SWIM : PREMIERS SPECTRES DE VAGUES

Un spectre de vague permet de décrire les états de la mer présents à l'endroit de la mesure satellite. Le spectre quantifie :

  • la hauteur des vagues indiquée par l'échelle de couleur,
  • leurs directions, le spectre étant référencé au nord géographique,
  • leurs périodes, c'est-à-dire la distance crête à crête entre vagues, indiquées par la distance au centre de la figure (période = 2π/k).

Une houle est en général une mer vieille (formée plus loin quelques jours auparavant), de forte amplitude et de grande période. A l'inverse, une mer de vents est en général une mer jeune (qui s'est formée très près il y a peu de temps), de faible amplitude et de faible période.

Un spectre couvre une surface de 90 x 70 km.

Le spectre 427 présente :

  • une houle modérée (énergie proche du centre du spectre, cerclé de rouge) d'environ 2m d'amplitude, de direction NE-SW et de longueur d'onde de ~400m,
  • une mer de vent (cerclé de noir) de plus faible amplitude (~0.5m), de direction NW-SE et de longueurs d'onde allant de ~ 50m à 400m.

Il s'agit d'un spectre de mer croisée : houle et mer de vent ont des directions nettement différentes, ce qui pourrait rendre la navigation maritime dangereuse si les amplitudes des vagues étaient plus fortes.

Le spectre 40 présente :

  • une houle modérée (proche du centre) d'environ 2m d'amplitude, de direction N-S et de longueur d'onde ~500m.
  • une mer de vent étalée et de faible amplitude, moins d'un mètre, de direction moyenne NE-SW et de longueurs d'onde allant de ~50m à 400m.

Les deux états de mers n'ont pas la même direction mais ne sont pas éloignés, ce qui constitue une faible mer croisée.

Lancement de CFOsat le 29 octobre par une fusée Longue Marche 2C depuis la base de lancement de Jiuquan. Crédits : Pierre Corcoral

Publié dans : 
A propos de :